Roche Cari !

Mis à jour : 13 déc 2019


La roche kari reste un symbole fort dans la cuisine mauricienne. On la doit aux immigrants indiens qui rapportent parmi nous leurs traditions culinaires au 19ème siècle. C’est à ce moment-là que la savoureuse pâte de masala voit le jour à Maurice avec sa technique de préparation manuelle.

D’ordinaire fabriquée par les tombalistes, on reconnait la roche kari au grand socle à rainures qui maintiennent les épices sur la dalle rocheuse et le pilon qu’on appelle « baba ». Fabriqué à partir de la roche basaltique mauricienne, cet équipement culturel et presque magique, lorsqu'il est manipulé avec précision, crée des pâtes de masala à la fois percutantes et équilibrées à la perfection. « Une roche kari nouvellement fabriquée ne peut pas être utilisée le même soir… Pour qu’elle soit réellement opérationnelle, il faut écraser des feuilles dessus tous les jours pendant 3 ou 4 semaines afin d'enlever les poussières de roches restées sur la surface », dit Nanda Pavaday, créateur de la page Facebook Tizistwar Nou Pays.

Pour un authentique kari fait maison, rien de mieux que des épices écrasées sur la roche kari. « Le masala écrasé sur la roche est nettement meilleur. La saveur est plus prononcée et le goût est plus authentique », explique Sanjeev Matabudul, chef de cuisine à l’hôtel Constance Belle Mare Plage. Pas moins de 13 ingrédients sont indispensables à sa réussite : quelques morceaux de safran vert, des graines de cumin, de coriandre, de poivre, de cardamome, de moutarde, des piments secs, des clous de girofle, des feuilles de karipoulé, de l’ail, du gingembre, de l’oignon et un peu d'eau pour mouiller le tout.

Même si son nom pourrait laisser penser le contraire, la roche kari se montre tout aussi indispensable à quelques autres préparations culinaires de Maurice. « On l’utilisait aussi régulièrement pour écraser la noix de coco, préalablement grillée dans la braise sur un reso sarbon, pour faire un satini coco pour complémenter un bouillon de poisson ou un bouillon de brède moroom », raconte Nanda Pavaday.

La roche kari reste dans l’imaginaire collectif l’outil indispensable dans une arrière-cour de cuisine. Aujourd’hui quelques marchands le vendent encore :

Real Steel Kitchenware Adresse : Route Royale, 9ème Mile, Triolet. Tél. : 5925 0301

Venez la découvrir aussi lors de notre atelier culinaire !


© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round